Piège-Muselière Frelon Asiatique

Muselière-piège frelon asiatique – fabrication

En petit groupe d’apiculteur, nous souhaitons expérimenter un prototype de muselière-piège afin d’éviter le stress de la colonie d’abeilles dû au Frelon Asiatique, et piéger ceux qui essayeraient d’entrer dans la ruche.

Vous trouverez ici un article sur la fabrication de ces muselière-piège. Pour ce qui est du détail de la démarche qui nous a permise d’aboutir à cette version, vous le trouverez en cliquant ici.

La version actuelle (V7).

Table des matières

  1. Ce qu’il faut :
  2. Le plan
  3. Préparation des pièces de bois :
  4. Assemblage :
  5. Les sorties de la muselière vers les bouteilles verticales :
  6. Commentaires :

Matériel

Voici le matériel qui a été utilisé pour un exemplaire de cette muselière-piège :

  • Planches bois rabotées, idéalement de 190mm de large, avec une épaisseur de 18mm à 24mm,
  • Tasseaux de section carrée en bois raboté de 18mm à 24mm de coté (3 de la largeur de la ruche, 2 plus petits),
  • Grillage (à clapier) avec mailles 6,5mm x 6,5mm (un morceau de 25x50cm environ)
  • 25x agrafes (ou autre système de fixation pour grille et grillage, genre clous-cavaliers ou vis ou autre), environ 25 agrafes (7x15mm pour fixer la grille à reine et 18x10mm pour fixer le grillage sur le dessus),
  • 20x vis en laiton (une vingtaine en 4x40mm),
  • 4 crochets (en option) afin de rendre la grille en face avant amovible,
  • 2x cônes de sortie (idéalement 2 cônes imprimés en PLA à l’imprimante 3D comme ici, sinon 2 bouteilles en plastique 50cl),
  • 2x bouteilles en plastique 150cl (plutôt genre soda, pas compactable afin d’avoir un plastique épais, transparent, lisse et sans relief), avec leur fond grillagé (idéalement 2 fonds adaptés à vos bouteilles, imprimés en PLA à l’imprimante 3D comme ici, sinon 2 morceaux de grille à reine à fixer avec des colsons),
  • 2 morceaux de grille à reine en plastique (pour la partie inclinée du haut de l’entrée (14cm) et la partie en façade (15cm), et avec la largeur de la ruche),
  • Huile de lin ou peinture pour bois de ruche (pour traitement éventuel),
  • Colle à bois.

Retour table des matières

Achats

Pour les planches, nous avons utilisé des lames de plancher en bois brut, non traité de 2m x 14cm x 2,1cm d’épaisseur. Ce modèle là :

Lames de plancher chez BricoDépôt

Pour les tasseaux carrés, ils ont été réalisés avec les restes de plancher après réalisation des flasques latérales (collage et découpe). Ce sera la première étape ci-dessous.

Le grillage utilisé est un grillage galvanisé, à mailles carrées de 6,4mm x 6,4mm :

Grillage galvanisé 6,4mmx6,4mm

Le bois faisant 2,1cm d’épaisseur, les vis utilisées sont de 4mm (diamètre) x 40mm (longueur) :

Vis 4x40mm
Autre exemple de vis 4x40mm
Quelques crochets (4x) pour les attaches de la grille à reine à l’avant (ça la rend amovible)
Colle à bois

Retour table des matières

Plan

Pour le plan, nous nous sommes inspirés (puis avons adapté) celui de Raymond Peeters :

Plan de Raymond Peeters, qui a été adapté.

Les adaptations qui ont été réalisées sont :

  • angles de découpe à 22,5° (erreur sur le plan),
  • pas de baguette en bois sur la grille à reine (bordure de la grille à reine suffisamment rigide),
  • tasseaux placés entre les 2 flasques latérales et non à l’extérieur (facilité de mise en œuvre),
  • découpe supplémentaire pour placement des cônes de sortie (pièce 3D ou bouteille de 50cl) (permet une mise en œuvre sans silicone ou autre colle),
  • planche d’envol adaptée à chaque modèle de ruche (prolongée ou pas pour avoir toujours 3 à 4cm de “libre” dans la muselière) avec placement des tasseaux verticaux en fonction de chaque ruche (afin de conserver une légère inclinaison de la muselière vers l’avant, permettant d’évacuer l’éventuelle eau de pluie).

Retour table des matières

Découpe des cotés

Première pièces découpées, 2 planches de 30cm x 19cm pour réaliser les cotés (flasques latérales).

Pour cela, 2 lames de parquet sont contre-collées puis découpées (ou d’abord découpées puis contre-collées comme ci-dessous) :

Lames de parquet assemblées par 2 et découpées en morceaux de 30x19cm

Retour table des matières

Contre-collage des cotés

Collage

Retour table des matières

Découpe des tasseaux

Les chutes de bois (donc ici en 21mm d’épaisseur) sont coupées en tasseaux de section carrée, ils serviront pour les traverses et cales :

Tasseaux de section carrée pour traverses et cales

Retour table des matières

Découpe à 22,5° des flasques latérales

Les cotés de 30x19cm sont coupés à 22,5° sur un coté, les chutes conservées pour utilisation comme support du plan incliné d’entrée (il reste 22,5cm en haut, et 30cm en bas) :

Cotés 30x19cm coupés à 22,5° sur un coté
Et ce, de façon symétrique pour que les rainures éventuelles des lames de parquet soient à l’intérieur.
Flasques prêtes empilées par paire, ici pour 3 muselières.

Retour table des matières

Découpe de la planche d’envol

La prolongation de la planche d’envol est découpée dans une lame de parquet.

Sa largeur est calculée sur mesure en fonction de la largeur de la ruche (ou ruchette) devant recevoir la muselière-piège. Ne pas oublier d’y ajouter l’épaisseur des 2 flasques.

Penser également à laisser quelques centimètres entre la face avant de la ruche et la fin du cône d’entrée de la muselière. C’est dans cet espace que le frelon asiatique prendra son envol dés sa sortie de la ruche en montant vers la lumière.

Planche d’envol

Les trous de vissage sont percés à chaque extrémité de la planche d’envol, centrés sur le milieu de l’épaisseur des flasques (ici à 1,1cm du bords puisque le bois fait environ 2,2cm d’épaisseur).

Perçage des trous de vissage

Retour table des matières

Découpe des supports du plan incliné d’entrée

Les pièces de support du plan incliné sont découpées (à 22,5° comme les flasques). Elles peuvent être récupérées des chutes issues des découpes précédentes. Il en faut 3 pour une ruche 10 cadres, 2 suffisent pour une ruchette. Ils doivent se terminer par une épaisseur de 1cm en fin de pente (c’est la dimension de l’ouverture en bout de planche d’envol).

Supports du plan incliné d’entrée

Retour table des matières

Découpe des traverses

Les 3 traverses sont découpées dans les tasseaux de section carrée. Leur longueur est ajustée à la largeur de la ruche (ajouter une marge d’un demi centimètre, sinon, ça va coincer lors de la fixation de la muselière sur la ruche !!!).

Traverses

Retour table des matières

Mise en place des cotés

Les cotés sont encollés à la colle à bois, puis vissés sur la planche d’envol. La vis “de bordure”, la plus avancée, est vissée de façon inclinée pour ne pas ressortir du bois qui est découpé de façon incliné à cet endroit.

Encollage cotés
Vissage cotés
Inclinaison vis de bordure
Le coté à 22,5° est bien en bordure de la planche d’envol.
Premier assemblage achevé.
Un autre exemple de découpe de planche de fond de muselière pour épouser parfaitement la planche d’envol de la mini ruche.

Retour table des matières

Perçage des supports de plan incliné

Les supports du plan incliné sont percés, sur le dessus pour tous, et latéralement pour ceux qui seront fixés contre les cotés :

Perçage des supports placés entre flasque et planche d’envol
Ils sont tous percés sur le dessus.

Retour table des matières

Collages supports plans inclinés

Encollé
Dessous et coté

Retour table des matières

Mise en place supports plans inclinés

Vissage
Coté droit
Les 2 cales
Vissage pièce du milieu
Avec les 3 pièces en place.

Retour table des matières

Découpe plan incliné (grille à reine)

Prise mesure grille à reine
Ajustement mesure découpe
Ponçage après découpe

Retour table des matières

Agrafage plan incliné

La fixation de la grille à reine peut se faire par agrafage, ou cloutage/vissage (si vissage, pré-percer de petits trous dans le plastique en bordure pou éviter qu’il n’éclate) ou avec des clous dit “cavaliers”.

Fixation par agrafage
Support du milieu
3 agrafes coté gauche

Retour table des matières

Traverses et montants latéraux

Utilisation cale de 5mm épaisseur (entre plan incliné et traverse)
Positionnement traverse sur cale
Rabotage traverse (optionnel)
Perçage trou fixation traverse
Trou percé
Vissage traverse basse
En place
Fixation traverse haute
2 premières traverses en place

Marquage de la limite de la face avant de la ruche pour placement des montants latéraux, en prenant en compte une légère pente du prolongement de la planche d’envol pour évacuer l’eau de pluie éventuelle.

Attention, dans cet exemple, le plancher est de type “Nico” et dispose donc déjà d’une zone de 3/4cm libre entre la sortie (face avant de la ruche) et le bas du cône d’entrée de la muselière (limite basse de la grille à reine inclinée).

Dans le cas de ruches avec une planche d’envol amovible, bien veiller, soit à laisser la planche amovible et adapter la muselière pour qu’elle épouse parfaitement cette planche d’envol (pas d’espace de plus de 6mm), soit la retirer et penser alors à ajouter 3 à 4cm de bois dans la muselière comme prolongation de la planche d’envol.

Marquage emplacement montants
Fixation montant latéraux
Vue depuis plancher Nico
Placement du montant en appuie sur le plancher Nico (pico latéral)
Vue de la pente
Vue du picot, montant et pente
Vue de l’ensemble
Reste une traverse à mettre en place

Placement à blanc pour marquage du trou de fixation de la dernière traverse qui a été rabotée sur un angle pour laisser 6mm d’espace avec la face avant. Les abeilles adorent passer par là en marchant sur la face avant de la ruche.

On peut mettre des vis sur la traverse du haut afin de permettre d’ajuster l’espace entre face avant et traverse.

Traverse placée à blanc
Retrait de 6mm de la traverse du haut
Trou percé
Traverse en place fixée
Vue d’ensemble

Retour table des matières

Fixation sur ruche

Emplacement trous latéraux pour fixation
Perçage trous latéraux
Vue d’ensemble

Retour table des matières

Trous pour placement sortie des FA

Perçage demi-trou avec scie cloche de diamètre 60mm
Trou gauche
2 trous percés
Vue d’ensemble

Retour table des matières

2x Bouteilles 50cl

Initialement, des bouteilles de 50cl coupées ont été utilisées pour réaliser les cônes de sortie des frelons asiatiques. Constatant que certaines abeilles y passait pas mal de temps à tourner dans ces bouts de bouteilles, nous les avons ensuite remplacées par des cônes sur mesure imprimés à l’imprimante 3D. Voir plus bas.

Récup bouteilles
Décollage étiquettes
Prêtes à être coupées
Découpe et mise en place (agrafes)
Agrafage
Vue de l’avant

Retour table des matières

Grillage

Placement et agrafage grillage autour des bouteilles
Grillage en face avant (ou grille à reine).
Option 2 : grille à reine en face avant, grillage sur le dessus uniquement.
Vue d’ensemble
Vue intérieure

Retour table des matières

Cônes à l’imprimante 3D

Voici la solution pour remplacer les bouts de bouteilles transparentes où quelques abeilles tournaient en rond avant d’en trouver la sortie.

Un premier design avec de nombreux trous pour permettre la sortie des abeilles qui s’y introduiraient !!!
Une fois retouché, plus qu’à imprimer !

Le design a été légèrement modifié pour ne pas faire de trous là où cela n’était pas nécessaire (contact avec le bois). Cela réduit le temps d’impression et rigidifie la pièce.

Après impression.
En bleu pour que les abeilles puissent différencier les ruches plus facilement…
Une sortie “bouteille” remplacée par la pièce imprimée
La muselière complète avec les nouvelles sorties!

Étant donné que les abeilles ne sortaient pas par les trous du dessous, ils ont été également supprimés. Enfin, lorsque les bouteilles verticales fixées sur les cônes de sortie n’ont ps d’eau au fond, il a été constaté que certains frelons asiatiques retrouvaient le moyen de sortir par l’embout du cône par lequel ils étaient entrés. Une pièce réductrice conique a alors été ajoutée, puis une version avec ce cône intégré a été réalisée.

Nouvelle version sans trous sur le dessous,e t avec une première version de la sortie réduite “anti-retour”.
Ce coup-ci avec le trou anti-retour plutôt en bas.
Un réducteur à visser sur les premières versions
Vue de dessous
Et après impression, le réducteur à coté du cône de sortie.
Une fois vissé
Vue depuis l’intérieur (ce que verra le frelon…)
Et ça marche, les tests sont concluants…

Voici donc la dernière version (V7) ci-dessous :

Version 7 (pour scie cloche de 6cm de diamètre)

Vous trouverez la dernière version imprimée et en vente ici : boutique du FA.

Le grillage en face avant a été remplacé, suite aux tests, par une grille à reine. Les abeilles ayant plus de facilité à traverser la grille à reine. Des crochets ont été adaptés pour permettre de retirer cette grille tant que le rucher n’est pas attaqué par le FA.

Vue de l’avant, avec une grille à reine amovible.

Retour table des matières

Commentaire de mi-juillet 2022

4 frelons asiatiques ont été capturés par la muselière prêtée à une apicultrice dont la ruche est attaquée. La muselière fait donc bien son travail !

Il y a hélas aussi quelques abeilles mortes qui n’ont pas trouvé la sortie des bouteilles (on y travaille avec des sorties sur mesures, voir autre article sur ce sujet).

L’information intéressante est qu’il y a déjà, à cette époque de l’année, des frelons qui essayent d’entrer dans les ruche ou qui s’aventurent sur la planche de vol. Avec cette muselière, ils ont été victimes de leur témérité…

Autre information intéressante, dans ce rucher, une autre ruche est équipée avec la muselière “stop it” et deux autres ruches non protégées. Toutes les ruches ont un tapis d’abeille sur la planche de vol, sauf la ruche équipée avec la muselière-piège décrite ici…

Retour table des matières

Commentaire de fin juillet 2022

Trois de pris dans une muselière. Ils n’auront plus mal aux dents !

Un téméraire pris en flagrant délit :

Retour table des matières

En août 2022 :

En voilà un qui ne ressortira pas vivant…

Retour table des matières

Début octobre 2022 :

Voici la “récolte” après une semaine dans un rucher très attaqué :

Retour table des matières

Coût unitaire

Coût d’achat :

  • Grille à reine Nicot : 2,50€ pièce chez BBox,
  • Lames de plancher : 29,65€ les 5 lames chez BricoDépôt,
  • Grillage à lapin : 14,50€ pour 3mx0.5m chez LeroyMerlin,
  • Paire de cônes de sortie : 14,80€ la paire seul, 19,30€ avec une paire de fonds de bouteille style grille à reine.
  • Vis 4x40mm : 19,90€ pour 500 turbodrive chez BricoDépôt,
  • Agrafes : 10,00€ les 1400 en 15mm et 7,00€ les 1400 en 10mm,
  • Crochets : 14,70€ pour 100 chez BricoDépôt,
  • Colle à bois : 10,50€ pour 500g chez BricoDépôt,
    Restera les bouteilles verticales (2 par muselière) à récupérer, genre 1l de jus de fruit “Innocent” ou 1,5l d’eau gazeuse SPA.

Pour une muselière :

  • Dans une grille à reine de 43x50cm, il faut découper la partie inclinée du haut de l’entrée (14cm) et la partie en façade (15cm). Je compte 1 grille à reine par muselière.
  • En terme de bois, il faut les cotés, la planche d’envol, les 3 triangles pour l’entrée et les tasseaux transverseaux (3 longs, 2 courts). Dans 2 lames de plancher contre-collées, on peut découper toutes les pièces pour réaliser une muselière.
  • Pour le grillage à lapin, il en faut environ un morceau de 25x50cm par muselière.
  • Une paire de cônes de sortie,
  • Une paire de fond de bouteille format grille à reine pour sortie des bouteilles verticales,
  • Un peu de colle,
  • Une vingtaine de vis,
  • 25 agrafes (7x15mm et 18x10mm),
  • 4 crochets à déformer pour attacher la grille à reine de façade,
  • De la colle blanche,
  • De l’électricité pour machines à découper/visser/percer et éclairage,
  • Et du temps !

En terme de coût de revient unitaire (à fin octobre 2022) :

  • 2,50€ : 1x grille à reine,
  • 12,00€ : 2x lame de plancher,
  • 1,20€ : 0,25×0,5 de grillage,
  • 19,30€ : 4x pièces 3D (2 cônes de sortie et 2 fonds de bouteille),
  • 1,00€ : 21 vis
  • 0,15€ : 25 agrafes
  • 0,60€ : 4 crochets
  • 0,20€ : colle à bois

Soit un total de 36,95€ (hors frais d’énergie, d’achat et usure des outils et du temps passé).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.